Ban Iceland

@Waquete essaye de noyer le poisson [ce qui est, pour le moins, cocasse pour un animal chaudement aquatique et vraiment pas si nocturne quand on envisage l'heure à laquelle il commence à ronfler comme une locomotive] mais la vérité, tu sais bien que j'y suis tellement attaché que je me sens investi d'une mission évangélique [comme la marquise des anges ... encore un jeu de mots qu'il va gratifier d'un "zyeux au ciel"].

Et finalement, ce n'est pas parole contre parole que l'on va trancher ce duel, mais avec les dossiers interdits de l'Islande. Bah oui, comme à chaque voyage, je m'amuse à prendre des photos surprenantes, bizarres et même parfois irréelles. Avec Waquete, le choix de l'embarras l'a disputé à l'embarras du choix. Tu as déjà eu un petit avant-goût de ce que nous avons affronté, tiens toi bien : aujourd'hui on fait dans le Waqueti-leaks, avec les illuminati et tous les conspirationnistes réunis ! Au delà du poids des mots, voici le choc des photos [et pour le coup, y a pas que Waquete qui paye], neuf photos qui vont à elles seules t'en dire davantage sur cette épopée de huit jours, comme autant de souvenirs que je crois sincèrement mémorables !

Les dossiers interdits d'Islande 01Tout d'abord, il est difficile de ne pas te présenter notre salon roulant, celui qui a fait office de carrosse à sa majesté Waquete, vautré derrière comme un sultan sur ses coussins, avachi au sens le plus noble du terme. Oui, c'est une grosse voiture, 4x4 et ce n'est finalement pas celle que nous avions choisie mais voilà, les joies du sur-classement aidant, on a récupéré cette Kia dont, à l'unanimité, nous sommes convenus qu'elle était fort confortable, très spacieuse et redoutablement géniale pour notre périple. Non vraiment rien à dire ... faut juste prévoir une nouvelle finition pour éviter d'entendre Waquete ronfler à l'arrière mais sinon, tout baigne !

Les dossiers interdits d'Islande 02

Puisque de bain il est question, voici donc le Secret Lagoon où Waquete a dragué l'un des membres d'un couple gay de français. J'te jure quand même ... il a faim notre poiscaille. Et si tu veux savoir où le forfait s'est déroulé, c'est pratiquement tout au fond que cela s'est déroulé ... heureusement que mes yeux de jeune brebis pure et innocente n'ont pas vu une horreur pareille ...
Le Secret Lagoon, c'est toujours sympa ! Comme d'habitude dans tous les bains islandais et toutes les piscines, la consigne est claire : il faut se laver avant d'entrer dans le bain, et se laver sans maillot de bain ... oui oui, aux yeux de tous. Et c'est là qu'on peut se dire que nous, l'équipée sauvage, on n'a rien de moins que les autres même les petites caillasses françaises qui braillent dans les douches comme si c'était la première fois qu'ils se montraient la leur ... On rêve !
L'avantage du Secret Lagoon, c'est que finalement nous y sommes arrivés il pleuvait, et tandis que nous naviguions dans l'eau chaude à 36-39°, le soleil est arrivé ... C'est trop génial !

Les dossiers interdits d'Islande 03Y a eu un truc de fou ... pendant trois jours, nous avons été poursuivi par une mariée chinoise qui s'est baladée sur plein de sites touristiques avec son anorak et sa robe en dessous. Bon, une fois passe encore ... mais on se l'est prise plusieurs fois par jour la coquine qui adorait, comme toutes les chinoises, se faire prendre en photo dans des positions improbables, avec une tête qui tient plus du mauvais manga du Club Dorothée qu'autre chose ...
Un coup sur la plage noire, un coup dans Reykjavik, un coup devant Eyjafjallajökull, un coup ... bref partout ! Elle était partout ... A un moment, je me suis demandé si Isabelle, qui s'inquiétait de ne pas avoir de preuve de vie de Waquete depuis notre départ, n'avait pas contacté les services secrets chinois pour dépêcher une espionne improbable [une sorte d'OSS 117 locale] afin d'acquérir la solide conviction que rien n'était arrivé au trésor national que nous avions mis dans la voiture, notre Youkounkoun à nous sans qu'il ne soit question d'un remake du "Corniaud". Toute comparaison s'arrête évidemment ici, sinon ça va dériver et je ne suis pas certain que cela tourne à l'avantage de qui que ce soit ...
Une chose est certaine : la mariée s'est gelée les miches parce que pour prendre ses photos, elle a nécessairement dû se départir de son anorak et en bustier avec 4° dehors, j'imagine que ça faisait froid. Son mec, qui prenait les photos, lui est bien resté couvert ...

Les dossiers interdits d'Islande 04

LA GRANDE HISTOIRE DU VOYAGE : Waquete et sa sinophobie ...
Au delà de la stupéfaction ressentie par l'animal chaudement aquatique et très peu nocturne devant les "hordes" de chinois [oui oui, tout dans la mesure et sans jamais la moindre exagération ... "zyeux au ciel" ...], c'est vrai qu'ils n'ont pas été sympas avec lui. Quand ils ne gâchaient pas la vue avec un manteau rose fluo ou une parka orange alors qu'on photographiait une montagne aux tonalités vertes, ils ont fait exactement ce que tu vois sur la photo : ils se sont mis devant ce que Waquete photographiait ! Les goujats ...
Au début, Waquete a fait comme si cela ne l'affectait pas mais à la fin, il était prêt à en bouffer des pousses de bambou pour se calmer d'une telle hostilité et d'un tel sans-gêne. J'ai eu beau le rassurer en lui expliquant que ce n'était pas contre lui et que le nombre faisait qu'on ne pouvait pas lutter [autrement qu'en mettant, comme je le faisais, un bonnet bleu roi avec un pompon rose] !
Du coup, que ce soit devant un iceberg ou des orgues où les chinois se pressent comme s'ils étaient seuls au monde [reconnaissons que tous les touristes le font mais les chinois le font bruyamment et avec la masse], mon pauvre Waquete bouillonne et fulmine. Plusieurs fois il a renoncé [alors que moi, je m'acharne et je m'accroche à leur montrer clairement qu'ils me gênent pour ma photo] et Dieu sait que j'ai essayé de lui en trouver un mignon ... Peine perdu, il n'a pas voulu ...

Les dossiers interdits d'Islande 05Autre grosse légende du personnage, en arrivant, Waquete a osé me dire qu'il ne faisait "jamais de selfie" ... Nan mais j'ai envie de dire

DE QUI SE MOQUE-T-ON ???

C'est simple : à chaque fois que je tournais la tête ou que je sortais de son champ de vision, paf !!!! Le Waquete se prend en photo à bout de bras. Autrement dit, pour un gars qui ne se prend jamais en selfie, ce fut un festival de tous les diables à raison d'environ 30 selfies quotidiens. Tu peux rapidement faire le calcul : 30 x 8 jours = 240 selfies !!!

Oui oui oui, la mystification est totale et j'ai des tonnes de preuves d'une telle frénésie qui confine à l'hystérie narcissique. Ah bah oui, le Waquete est une poiscaille qui adore se regarder, c'est l'évidence et les paysages islandais ont permis de compléter le tableau de chasse des selfies de Waquete. Ce fut donc totalement sidérant : un tel écart entre le discours et la réalité méritait d'être révélé au monde, en ce mercredi qui est le jour de sortie du Canard Enchaîné donc le jour des scoops et des divulgations !!!

Les dossiers interdits d'Islande 06En fait, Waquete est aussi un garçon facétieux.
Alors que j'étais dans une matinée très Eurovision 2017 à écouter les trucs que tu vas entendre dans quelques jours partout, ne voila-t-il pas que, tout nu dans la salle de bain, je m'aperçois que Waquete m'avait laissé un message ... Parfaitement ! Nouvelle révélation du jour : Waquete sait écrire et finalement, il écrit mieux qu'il ne textote puisque quand il écrit avec ses doigts, il fait moins de fautes. Donc la preuve est faite de ce que sa parodie de téléphone est définitivement la cause de messages abscons sinon inintelligibles.

Iceland, Islande : 12 points 

C'est là que j'ai compris que ce qu'il me disait depuis plusieurs jours était donc vraui : il était tombé sous le charme du ce pays ensorcelant ... Notre petit Waquete passait donc de bien bonnes vacances. Et ça, c'était super cool en fait parce que si nous avons déjà fait du Londres ensemble, c'est la première fois que nous l'accaparions aussi longtemps, aussi loin et dans des conditions aussi extrêmes [heureusement qu'il avait prévu ses deux pots de vaseline, toujours salvateur]. 12 points ? Carrément mais pas pour l'Eurovision de cette année et à la réflexion, le pays vaut mieux que cela. C'est simple : il ne voulait pas rentrer, ce qui est quand même la preuve indubitable [et non pas "un dû bitable"].

Les dossiers interdits d'Islande 07Quitte à voyager, il est toujours jouissif de se demander ce que l'on va ramener d'un pays aux habitudes et coutumes un peu différentes sans pour autant que le décalage soit abyssal. Au gré de nos pérégrinations, nous sommes tombés sur des lutins chevelus, des trucs moches mais typiques comme des moutons stylisés ou que sais-je encore ... Et puis, à l'Arpa, Waquete est tombé raide devant le tabouret chevelu. 
Évidemment que la touffe du tabouret l'a fait rêver [je n'ai pas osé regarder si physiquement, l'émotion était visible au bon endroit témoignant de la réalisation d'un fantasme absolu] au point qu'il a tourné autour une fois, deux fois ... il l'a presque pris en photo, il l'a touché, il l'a quasiment adopté pour, au final, me dire que non, il serait définitivement en excédent de bagage avec tous les bonbons qu'il avait déjà acheté.

Le tabouret poilu ... en voilà une bonne idée pour aller avec ses cadeaux magnifiques de l'année dernière ! En voilà une touche de goût aussi délirante que nécessaire pour aller avec son plaid léopard dont il nous parle tant, comme s'il ne parvenait pas à masquer tout le ravissement qui est le sien de posséder une pièce pareille [avec le chapeau zizi, dont Zolimari et moi nous sommes étonnés qu'il ne fasse pas partie du voyage au regard des températures rigoureuses en présence, lesquelles justifiaient absolument de se couvrir !!].

Les dossiers interdits d'Islande 08Dans les supermarchés, le rayon bonbon justement, c'est le truc affreusement épouvantable parce que les références et les envies sont quasi-innombrables. Et dans ce magasin là, nous sommes tombés sur le rayon de bonbons version arc-en-ciel avec des étoiles et des couleurs tout partout. Tu imagines bien que Waquete ne pouvait que s'épanouir là dedans, il ne manquait plus qu'une licorne gonflable dedans et nous le perdions pour la France. "Nammiland" est donc cet endroit où, sous couvert de ramener aux uns et aux autres des choses typiques du pays de la glace et du feu, Waquete est resté de longues minutes à baver devant les paquets [un peu comme quand il va au sauna puisqu'il aime l'eau chaude ... et les paquets ... et ... enfin bref !] de réglisse, de chocolats divers et variés ...

Quoi de mieux que la belle poiscaille qui aime l'eau chaude dans cet univers enchanteur où Charlie et sa chocolaterie ne sont finalement pas grand chose à côté du délire calorique en question. Ah ça oui, les yeux en coeur ne sont qu'une pâle allégorie de l'état quasi végétatif dans lequel nous l'avons retrouvé dans ce rayon duquel nous avons eu toutes les peines du monde à le sortir. Et après il nous explique qu'il n'aime pas le chocolat ? 
Nan mais quand même ...

Du coup, finir ces dossiers interdits sans te montrer la photo de notre plan à 3 dans le trou mouillé de Waquete, ce serait inconvenant, voire quasi frustrant pour toi qui attend tant. Et c'est vrai que c'était bien : bien chaud, remuant comme il faut et surtout, même à trois, on peut dire qu'on y a trouvé chacun vachement de plaisir, probablement parce qu'on était seuls au monde, perdus dans cette nature [où seuls les bruits des canards qui mataient ont crispé un peu Waquete ... donc Waquete est un peu canarophobe aussi ... donc un canard chinois, je ne te raconte pas le désastre]. Au fond, tu vois bien le soleil qui se couche, les montagnes et tout et tout ... un peu une métaphore de ces vacances dont le dernier épisode narratif sera pour demain : la nature, la complicité, la chaleur et le plaisir ! 

Les dossiers interdits d'Islande 09

 

Tto, qui a été témoin de plein de choses de son témoin