Quand ton serviteur file se reposer à la campagne, ce n'est pas forcément pour avoir à subir, à distance et par ricochet, les affres des frustrations totalitaires de certain(e)s. Je t'explique et pique, par la même occasion, un coup de gueule !

A la tampagne, j'ai coutume de dire que je vais dans ma maison puisque c'est celle que je connais depuis tout petit, que j'y vais depuis des lustres et c'était la maison de mon grand-père. Il s'agit donc, tu l'as déjà compris,d'une maison de famille avec ce que cela peut comporter de joies partagées et de contraintes plus ou moins subies. Depuis une bonne grosse dizaine d'années, l'étouffant communautarismecommunautarisme dégoulinant a cédé la place à une légifération abrutie et décérébrée destinée à étancher la soif aveugle et minable d'autoritarismes mal placés que certain(e)s ont décidé de faire régner dans ma famille et notamment au travers de cette maison.

C'est ainsi qu'est apparu le road-bookroad-book de consignes d'arrivée et de départ ! Plutôt que prendre le temps d'expliquer, c'est vrai qu'un fascicule c'est plus convivial. Des stickers ont fleuri sur divers appareils électroménagers avec des invitations directives aussi nécessaires que "Vider l'eau" sur le fer à repasser, "les accessoires sont ici" sur l'aspirateur [c'est vrai que, naïvement, j'avais envisagé qu'ils fussent chez le voisin], et autres conneries de cet acabit. Conneries ? Oui ... parce que bon ... qu'on indique des choses pour les uns et les autres, je peux comprendre et qu'on essaye de réguler un certain nombre de choses et leur usage ainsi, pourquoi pas. Mais là c'est l'inflation et surtout ça cache autre chose donc ... ça m'énerve.

Et pourquoi je m'énerve ? Parce que j'en ai ras le bol de cette maternisation débile qui n'a d'intérêt que de faire chier en imposant, forcément, une façon de faire et donc une façon d'être. Ben moi, ceux-là me trouveront toujours sur leur route et tout le temps afin que cette maison reste un endroit de plaisir et non pas un GuantanamoGuantanamo soumis aux diktats surannés de doges croyant incarner une discipline familiale décatie.

Mais puisqu'on est parti pour se faire chier, et ben je vais m'y mettre et donc moi aussi je vais faire des stickers ... Je vais bientôt en mettre un sur la poubelle "A vider quand elle est pleine", sur la télé "A brancher avant d'allumer sinon ça ne marche pas" et sur la bouteille de Ricard que j'ai acheté pour pallier l'absence de celle qu'on a oublié malencontreusement, cette fois encore, de racheter avant moi ... "A consommer avec modération" ... comme ces crétinages en somme !

Tto, qui aura le dernier mot !