mercredi 17 février 2021

Le fil des origines

Je dois l'avouer, je n'étais pas fier d'avoir l'idée de proposer à mon père de faire un test ADN. Son rapport compliqué sinon insondable avec ses origines résulte évidemment du fait qu'il a été abandonné par ses parents à sa naissance et qu'il a été adopté de façon plénière par mes grands parents. Cette rupture totale qu'il avait accueillie avec une violence évidente est, soi disant, un non-sujet pour lui depuis des années, depuis qu'il a essayé de retrouver la trace de ses vrais parents sans succès. Toutes les traces ont été effacées... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 3 décembre 2020

Funestis atmosphaera

Je n'aime pas ce sentiment qui m'habite depuis dimanche soir ... depuis que ma mère m'a appelé des urgences pour m'expliquer que mon père avait un souci. C'est lugubre. Mardi matin, elle m'a rappelé, la voix encore plus blanche, pour m'expliquer qu'il a fait un malaise certainement lié à une incompatibilité de médicaments. Mais, alors qu'il croit être tout le contraire parce qu'il s'astreint à ne rien laisser paraître - y compris quand et où il a mal - et qu'il se veut apaisant, mon père est vraiment l'un des plus mauvais malades que... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 21 juin 2020

La première fois que tu vas voir mon père

Aujourd'hui, c'est la fête des papas et c'est bien l'occasion de faire une première fois pour l'occasion [et puisqu'il s'agit aussi de la dernière première fois de la saison]. Quoi donc de plus évident que de balancer comme ça une photo où mon père et moi figurons. Oh oui ... je sais ce que tu vas te dire : "mais il a quel âge ce petit bonhomme ?" ... figure-toi qu'il a exactement 409 jours, soit un an, un mois et douze jours. La photo est prise au Pic du midi, nous sommes en plein mois d'août et ton serviteur est agripé à son papa... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 7 janvier 2020

Dans le mille

Puisqu'en début 2020 il ne faut rien se refuser, autant invoquer tout de suite les grands auteurs et c'est ainsi que je vais te servir du Hélène Segara :  ...Méfie-toi du passéDe sa mémoire immenseDe ce qu'on croit cachéQuand la vérité danseMéfie-toi de mes peursQui reviennent parfoisMéfie-toi du bonheurSouvent il n'attend pasMéfie-toi de moiCar parfois ça m'abîmeTant de foisComme si c'était un cri... De "Méfie-toi de moi" [une chanson qui aussi une résonance particulière entre Zolimari et moi, une chanson qui appartient à la... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 7 octobre 2019

Le décalage

Le slogan disait "L'expérience fera toujours la différence" et c'est resté gravé dans ma tête depuis longtemps. Oh bien sur, avec le temps, j'ai cessé d'encenser la communication de la pate à tartiner qui fait mourir les ourangs-outans [pour laquelle j'ai toujours une nostalgie parce que je me souviens qu'avec ma grand mère nous allions acheter une coupelle de Nutella pour mon goûter], mais il y a tout de même du vrai dans le fait de dire que l'expérience fera toujours la différence. Alors que nombreux sont ceux qui se laissent... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 5 mai 2019

La première fois que j'ai présenté Zolimari à mes parents

C'était une période troublée, une période où j'avançais à tâtons sans vraiment savoir si tout était cohérent ... à l'instinct. C'est peut-être quand on se pose le moins de questions que l'on fait les choses le plus finement du monde, en cohérence avec ce que l'on veut au fond, avec ce qu'il faut ou encore dans le meilleur état d'esprit. Deux mois plus tôt, j'avais ouvert ma vraie vie à mes parents et leur réaction fut exemplaire. Pas besoin  de rajouter des larmes ou du pathos, c'était parfait. A présent, j'avais trouvé un... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 7 avril 2019

La première fois que j'ai failli le perdre

C'est à l'occasion de son passage aux urgences après que je l'ai vu samedi dans un état plus qu'inquiétant que plusieurs choses sont remontées vis à vis de mon père, et notamment le fait que j'ai failli le perdre alors que j'avais 6 ans. L'histoire est compliquée entre nous depuis longtemps, peut-être depuis l'origine, mais on a toujours un lien particulier avec ses parents quoi qu'on veuille bien en dire. Malgré les failles abyssales qui nous ont séparées pendant des dizaines d'années, il n'en demeure pas moins que le savoir assez... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 2 avril 2019

En avril, tout tient à un fil

Loin de penser qu'il faille prendre cela pour une promesse un peu funeste, le fait que la journée d'hier a été paroxystique : tout n'a tenu qu'à un fil et peut-être qu'à la fin, le fil a lâché. Déjà, dimanche soir, je me suis mal endormi parce que j'en avais plein le cul d'une journée d'incompréhensions, de sentiment que l'on joue avec moi et ma patience pour le plaisir et sans vraiment prendre en considération ma fatigue évidente. Au bout d'un moment, je suis gentil mais pas débile. Donc oui, je suis allé me coucher vraiment lassé,... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 8 octobre 2018

Il est mort

J'ai souvent rêvé de choses étranges, certaines se sont réalisées; d'autres resteront [et c'est tant mieux] iréelles ... l'avantage est que je me souviens assez bien de mes rêves. C'est un rêve assez inédit qui m'est tombé dessus il y a plusieurs jours et il continue à me travailler : j'ai rêvé de la mort de mon père. Tout y était : je suis arrivé chez lui, le corps devait être encore chaud, je l'ai vu inanimé, figé pour l'éternité [je suis très partagé sur le fait de regarder les gens morts, partagé entre le fait d'avoir à leur... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 30 septembre 2018

La première fois que nous nous sommes parlés (suite et fin)

Si tu as manqué le début : première partie Nous nous sommes assis, il était mal à l'aise, j'étais faussement détaché. Il a commencé à me parler de choses insignifiantes comme pour conjurer le fait qu'on aurait pu avoir une discussion d'hommes, une discussion profonde ... certainement une discussion qu'il redoutait au regard du passif nous unissant. Avec le temps, si tout s'en va, il y a bien une chose qui demeure : ma connaissance du sujet et plus je prends de temps à observer mon partenaire de discussion, plus je maîtrise... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,