mercredi 30 septembre 2020

Naufrage annoncé

Il est certain que si tu viens [moins quand je regarde les chiffres de ces derniers jours, mais à cela rien d'étonnant] ici pour combattre la morosité résultant d'un mois de novembre précoce, tu t'exposes à être bien déçu. Tout est gris, tout est moche, mouillé et froid ? Tu as donc de la chance parce que moi, je m'enfonce toujours plus loin dans la vase d'un marais asphyxiant en me donnant, vainement, du courage alors que dans le fond rien n'est moins insupportable. Voilà donc une semaine tout pile que j'ai craqué. A l'heure où... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 28 septembre 2020

Putain de rentrée 2

Lorsque j'ai mis en ligne cette vignette, j'ignorais alors à quel point elle serait prophétique. Le silence [relatif parce que comblé de best-of dont les titres ne sont pas choisis au hasard] en vigueur depuis presque quinze jours témoigne d'une chose : la crise est profonde, d'une intensité peu commune et elle dure. Je n'ai plus assez de recul pour te dire s'il s'agit d'un gros accès de fièvre ou d'un mal plus compliqué à éradiquer. Je n'ai plus assez d'énergie pour écrire tout ce sur quoi j'aurais écrit d'ordinaire. Je n'ai plus... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 14 septembre 2020

Point de suspension

Si cela n'est pas un craquage de bonne facture, cela y ressemble. Dépité et essayant tout ce qu'il peut de maintenir ce qui tient encore, Zolimari [qui est ma dernière bouée] m'implore de me calmer, supplie que la raison revienne et essaye de gagner du temps. Oui, tout est question de temps en ce moment ... le même qui me fait dire que tout est insupportable, y compris l'effondrement de moi-même que je lui fais subir. S'il n'en est pas encore au stade de l'anéantissement, l'écroulement et l'affaissement est indéniable,... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 11 septembre 2020

Le redémarrage en côte

Cela ressemble à un démarrage en côte que tu rates. En trouvant de maigres forces pour coucher là quelques mots d'explication, c'est finalement l'image qui m'est venue le plus vite ... et c'est peut-être la meilleure. "Putain de rentrée" disais-je mercredi, dans un billet assez crépusculaire témoignant du peu de ravissement que mon retour tonitruant m'évoquait, assez tristement. Depuis, rien ne s'arrange et c'est même carrément une descente aux enfers. J'exagère ? Non, pas tant que cela surtout quand tu envisages que je réagis de... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 9 septembre 2020

Putain de rentrée

En arrivant hier dans mon bureau, à 07:28 pour échapper aux bouchons inévitables [mais parce que je réugne à prendre les transports en commun], j'ai eu presque la nausée, presque le vertige, presque l'envie quasi insurpassable de rebrousser chemin et de dire que non, je ne viendrai plus. "Ca reviendra petit à petit" m'a envoyé Zolimari, comme pour me rassurer, vainement et probablement se rassurer lui aussi. Sauf que oui, ces mots sont vains parce qu'ils n'ont plus d'impact sur moi, à force d'avoir été prononcés depuis des années.... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 8 juillet 2020

L'apocalypse permanente

De l'été et de la légereté surtout ... finalement, il n'y a désormais plus rien qui permette de dire que "ça va aller". Même pas les vacances qui s'annoncent ou qui ont déjà commencé pour celles et ceux qui en ont bien besoin.  Entre les menaces de deuxième vague [assez inéluctable] qui se profilent ici et là et se rapprochent au point que les semaines à venir revêtent un caractère assez aléatoire qui va contraster avec les comportements délirants de la fête de la musique ou des hystériques qui semblaient reprendre leur... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 14:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 2 juin 2020

Black lives matter

A l'inventaire des déferlantes 2020 balayant tout sur leur passage, il faut donc désormais inscrire l'embrasement des Etats-Unis qui vivent, dans certaines villes, une situation quasi insurrectionnelle du fait des émeutes et soulèvements répondant à la mort de George Floyd. Nul besoin de rappeler les faits, il s'agit encore d'une bavure policière ayant fait en sorte qu'un homme noir est mort à l'occasion banale mais fatale d'un contrôle.  "I can't breathe" ["Je ne peux plus respirer"] est désormais devenu un slogan, après avoir... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 17 avril 2020

Les paradis perdus

Avec "Aline" et "Les mots bleus", la rencontre s'était faite quand j'étais plus jeune, à la faveur d'un come-back dans les années 80 qui sonnait comme un message "Ne raccroche pas". J'avais donc cherché à qui appartenait cette voix si particulière, presque douloureuse mais perchée par des transports mélodiques si fins et étudiés qu'ils en valaient la peine. Et puis, j'ai perdu de vue Christophe jusqu'en mars 2002 où son concert à l'Olympia fut un choc. Chétif mais donnant le change malgré tout, c'est surtout la fin du concert qui... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 15 avril 2020

Vertigos

Si chacun a sa vision du problème teinté de plus ou moins de prismes idéologiques [certains ne l'étant pas complètement ... logiques], il n'e n demeure pas moins vrai que l'événement que nous vivons tous est majeur sinon assez inédit. Au delà du fait de savoir s'il est de plus forte ampleur ou moindre que d'autres [les comparaisons avec la grippe espagnole ne valant pas grand chose compte tenu du fait que les hypothèses économiques et sociales de base sont fondamentalement différentes]. Pour autant et parce que j'aime encore me... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 31 mars 2020

Qui a la plus grosse ?

Depuis le début de la pandémie et des sacrifices incroyables que certains doivent fournir pour se conformer aux directives sanitaires justifiant que tout le monde ne sombre pas dans les conséquences dramatiques induites, c'est un peu le jeu de celui qui a la plus grosse. Raoult contre le reste du monde ... Donald avec ses incantations sidérantes bien inefficaces ... la libido de certains réputée ingérable parce qu'ils ne peuvent assouvir leurs caprices pendant un temps ... les excuses minables justifiant qu'il faille sortir... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,