mardi 12 janvier 2021

La convulsion totalitaire

On aura dit tout et son contraire, à l'image du mandat de Donald Trump sur à peu près tout. Toutefois et comme il convient de le rappeler aux paresseux enfiévrés et incultes notoires qui se glorifient encore de faire des fautes d'orthographe au kilomètre alors qu'ils donnent des leçons de patriotisme [sans donc savoir respecter la langue du pays dont ils se targuent d'être des sentinelles], les mots ont un sens et ceux dont il va être question sont lourds d'un sens qui n'est pas qu'historique. Pour peu qu'on soit légaliste, attaché... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 8 décembre 2020

La pénalisation de l'intention assiège les libertés publiques

Octidi 18 frimaire de l'année CCXXIX ... rien que ça. Ah oui, te balancer ça comme ça alors que la lecture des chiffres romains est devenue une compétence rare [que j'exerce assez bien, sache-le] et que la maîtrise du calendrier révolutionnaire est quelque chose de quasi exceptionnel. Oui mais voilà, c'est que le billet d'aujourd'hui mérite de l'excellence et une dose de talent dont tu n'es pas dépourvu puisqu'il t'arrive d'arpenter cette page, remplie régulièrement et quasiment tous les jours. Pourquoi donc faut-il être exceptionnel... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 4 décembre 2020

Au revoir

On a toujours tort d'insulter l'avenir et de croire que l'Histoire se fige. Le Président Giscard d'Estaing est une nouvelle illustration de ce qu'ont connu Mitterrand et Chirac à leur tour : conspués lorsqu'ils étaient en fonction, c'est le trépas qui aura mystiquement changé la donne et fait apparaître toute la dimension qu'il fallait conférer à leur parcours. C'est ainsi, les français adorent encenser ceux qu'ils ont détesté. "Les français n'ont rien compris" avait lancé Giscard en 1981, sur le Mont Athos, tandis qu'il... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 3 décembre 2020

Funestis atmosphaera

Je n'aime pas ce sentiment qui m'habite depuis dimanche soir ... depuis que ma mère m'a appelé des urgences pour m'expliquer que mon père avait un souci. C'est lugubre. Mardi matin, elle m'a rappelé, la voix encore plus blanche, pour m'expliquer qu'il a fait un malaise certainement lié à une incompatibilité de médicaments. Mais, alors qu'il croit être tout le contraire parce qu'il s'astreint à ne rien laisser paraître - y compris quand et où il a mal - et qu'il se veut apaisant, mon père est vraiment l'un des plus mauvais malades que... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 1 décembre 2020

C'est (encore) pas la bonne semaine on dirait ...

Il t'arrive comme à moi de passer des mois pourris, des semaines difficiles, des journées pénibles ... Ce n'est pas ici que je vais te rappeler les tornades successives auxquelles j'essaye benoitement de faire face avec les meilleures résolutions du monde [et dont je suis encore capable]. Depuis la semaine dernière, j'en bave puissamment parce que la frénésie redoutée de la fin de l'année teste, s'il en était encore besoin, quelques digues déjà bien fragilisées. Mais là, ce matin ... cela a été un festival. Après qu'on m'ait... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 27 novembre 2020

Black Friday

Cela faisait un moment au point même que c'en était suspect. Et puis, une accumulation sournoise qui rend les choses difficiles à vivre, quelques coups de pression, diverses incompréhensions conjuguées et le ras-le-bol général d'avoir à essayer de tout maintenir sans que rien ne tienne sans effort ... et boum ! Depuis hier, je suis d'humeur maussade [un doux euphémisme] et là, ce matin, c'est carrément le regard de serial killer que j'ai sorti. C'est simple : il n'y a rien qui aille.Je me prends la tête sur à peu près tout, même en... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 30 septembre 2020

Naufrage annoncé

Il est certain que si tu viens [moins quand je regarde les chiffres de ces derniers jours, mais à cela rien d'étonnant] ici pour combattre la morosité résultant d'un mois de novembre précoce, tu t'exposes à être bien déçu. Tout est gris, tout est moche, mouillé et froid ? Tu as donc de la chance parce que moi, je m'enfonce toujours plus loin dans la vase d'un marais asphyxiant en me donnant, vainement, du courage alors que dans le fond rien n'est moins insupportable. Voilà donc une semaine tout pile que j'ai craqué. A l'heure où... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 28 septembre 2020

Putain de rentrée 2

Lorsque j'ai mis en ligne cette vignette, j'ignorais alors à quel point elle serait prophétique. Le silence [relatif parce que comblé de best-of dont les titres ne sont pas choisis au hasard] en vigueur depuis presque quinze jours témoigne d'une chose : la crise est profonde, d'une intensité peu commune et elle dure. Je n'ai plus assez de recul pour te dire s'il s'agit d'un gros accès de fièvre ou d'un mal plus compliqué à éradiquer. Je n'ai plus assez d'énergie pour écrire tout ce sur quoi j'aurais écrit d'ordinaire. Je n'ai plus... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 14 septembre 2020

Point de suspension

Si cela n'est pas un craquage de bonne facture, cela y ressemble. Dépité et essayant tout ce qu'il peut de maintenir ce qui tient encore, Zolimari [qui est ma dernière bouée] m'implore de me calmer, supplie que la raison revienne et essaye de gagner du temps. Oui, tout est question de temps en ce moment ... le même qui me fait dire que tout est insupportable, y compris l'effondrement de moi-même que je lui fais subir. S'il n'en est pas encore au stade de l'anéantissement, l'écroulement et l'affaissement est indéniable,... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 11 septembre 2020

Le redémarrage en côte

Cela ressemble à un démarrage en côte que tu rates. En trouvant de maigres forces pour coucher là quelques mots d'explication, c'est finalement l'image qui m'est venue le plus vite ... et c'est peut-être la meilleure. "Putain de rentrée" disais-je mercredi, dans un billet assez crépusculaire témoignant du peu de ravissement que mon retour tonitruant m'évoquait, assez tristement. Depuis, rien ne s'arrange et c'est même carrément une descente aux enfers. J'exagère ? Non, pas tant que cela surtout quand tu envisages que je réagis de... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :