lundi 23 décembre 2019

Le début d'autre chose

C'est curieux cette sensation ... cette paradoxale impression d'avoir voulu quelque chose que l'on redoute par ailleurs parce qu'elle s'apparente à un saut dans le vide. Bien sur, tout cela sera passager et la torpeur de la trêve des confiseurs actuelle n'aide en rien à combattre ce sentiment de flottement. Pourtant ce matin oui, je l'avoue : cela flotte et ce n'est pas le manque de sommeil [lié au fait que l'apéro de Noël d'hier soir s'est achevé au delà d'1 heure du matin] n'arrange rien non plus. Aujourd'hui est le premier jour... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 15 décembre 2019

La première fois que j'ai appris que le Père Noël n'existe pas

On t'explique toujours que c'est une vraie rupture ... un cap que dis-je ... l'abîme qui te sépare de la tendre enfance avec le monde épouvantable des enfants sanguinaires qui préfigure ensuite l'adolescence bête et crasseuse pour ensuite basculer dans l'enchantement permanent de la maturité adulte. Oui clairement, une page se tourne quand tu apprends/comprends que le Père Noël n'existe pas et les adultes s'en servent pour te faire avaler la chose en te vendant le truc comme "oui mais maintenant, ça veut dire que tu es grand"... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 9 décembre 2019

Ma pornothèque patrimoniale

Oui, cela m'a pris comme ça ... [en réalité, pas tant que cela puisque j'avais déjà commencé il y a quelques mois]. Hier, j'ai décidé de m'attaquer à ma pornothèque présente encore sur CD et DVD. Euh bon alors ... on va déjà se faire les CD qui dorment depuis des années sinon plus d'une dizaine d'années dans un vieux classeur où l'on rangeait 4 CD par page ... tu sais ? Oui voilà un truc du genre ...  Ah c'était la grande époque où je passais tout mon temps à me constituer une pornothèque bâtie à force de téléchargements... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 13 novembre 2019

L'homme aux mots

Je ne suis pas le seul mais je suis un homme aux mots. Oui, les mots ont un sens et je n'aime rien de moins que l'emploi de mots de façon inconséquente, j'en ai déjà parlé mille fois. Si j'attache une importance capitale à respecter la parole donnée [et finalement faire ce que je dis, mais aussi dire ce que je fais], je suis également particulièrement sensible au fait que, parfois, je suis destinataire de certains mots. Bien sur, on me prête beaucoup de superficialité, de l'homophobie, une certaine répulsion pour les emportements... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 3 novembre 2019

La première fois que je maigris si vite

C'était le 4 août dernier ... à la faveur du fait que nous rentrions de chez la grand mère de Zolimari, j'avais un dernier cadeau d'anniversaire sous le bras : une balance connectée pour remplacer celle qui a décédé en étant submergée par une fuite du lavabo sous lequel elle était rangée. C'est l'instrument du diable ça, une balance. Quelle idée de remonter alors que je commençais à ne plus penser au fait que j'étais devenu pachydermique, luttant tout ce que je pouvais pour fermer mes pantalons [et ne pouvant plus jouer que sur deux... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 31 octobre 2019

Halloween

Autant hier j'évoquais les terreurs nocturnes de mon enfance, autant aujourd'hui j'ai fait le choix de recenser tout ce qui m'effraie encore aujourd'hui parce que bon, il faut tout de même se rassurer d'une chose : j'ai pris un peu de distance avec les cauchemars d'avant ... N'empêche ... je demeure toujours effrayé par plein de choses et, si je dois te faire une confidence, cela ne s'arrange pas franchement alors qu'un grand gaillard comme moi devrait se raisonner un peu. Oui mais non ...  Les araignées sont toujours en haut... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 29 octobre 2019

Pourquoi tu fais ça ?

C'est toujours réconfortant voire parfois amusant de voir l'émoi suscité par le vide, le rien, l'absence ... Il aura suffi qu'hier je n'écrive rien pour que je reçoive [sur un canal confidentiel] un message : Hello ... t'écris plus tous les jours ? Ca va pas ? Pourquoi tu fais ça ? Baisers de moi Il est un lecteur dans l'ombre, un de ceux qui se tapissent dans l'obscurité d'un anonymat dont je lui reconnais le bénéfice [promis, je n'ai rien vu de lui, même pas ce que tu imagines que j'ai vu de tous ... bon ok, j'en ai vu pas mal... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 22 octobre 2019

Tu veux voir mon cookie ?

On va dire que je suis dans une thématique. Ceux qui ont déjà eu la chance, sinon le plaisir indicible, de venir chez moi le savent bien : j'aime beaucoup le Cookie Monster. Bon déjà parce qu'il est bleu mais aussi parce que je suis probablement comme toi, je l'ai croisé quand j'étais petit. Autant Elmo est rigolo par son nom mais est rouge, autant le Cookie Monster est d'un bleu profond et correspond aussi à ma façon d'être : tout dévorer. Le Cookie Monster est un muppet de la série télévisée pour enfants "Sesame Street" ["1 rue... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 20 octobre 2019

La première fois que j'ai rencontré Le Silentio

"Prends ton temps, il te reste encore deux minutes" me lança-t-il alors que j'étais coincé dans la 9 ... en sortant de son contexte cet échange qui m'arracha un sourire au terme d'une journée bien épuisante, j'ai donc rapidement eu la confirmation que j'allais passer un bon moment. Il faut dire que le moment ne pouvait être que bon puisque je procédais à la livraison du filet bien garni qui lui revenait après sa somptueuse victoire estivale. Si tout rentrait dans une boite décorée de façon assez nombriliste [je crois avoir réussi à... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 22 août 2019

Cre - vé

Le propre d'un wikende en province [en Bourgogne, c'est te dire], c'est que le retour est particulièrement minant puisque tu reviens dans la grisaille parisienne. C'est vrai qu'après avoir profité des presque-verts pâturages et d'une relative quiétude environnante, l'idée de revenir sur Paris pour entamer la dernière grosse semaine avant le départ n'est pas déjà un enchantement surtout quand tu remets dans le contexte d'un wikende de retour généralisé puisque c'était le premier suivant le 15 août ! Mais qu'importe ... nous voilà... [Lire la suite]
Posté par tto2706 à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :