Ah oui ... je préfère te le dire comme ça, un lundi matin où toi tu travailles et moi pas mais c'est évident !
Je te l'annonce immédiatement : Justin Bieber se Britneyïse et on va avoir droit à la même chose [et enfin voir à quoi ressemble l'appendice du chanteur pré-pubère dont je peine toujours autant à reconnaître la voix puisqu'à chaque fois je suis persuadé que c'est une gonzesse].

Je te refais l'histoire : Justin Bieber est en tournée chez les anglais ... Un soir, à Londres, il est arrivé avec 1h45 de retard [ce qui lui a valu un jolie amende pour n'avoir pas honoré son contrat dans les termes de celui-ci]. Et puis, jeudi soir dernier, il a carrément eu un malaise [enfin, "il s'est effondré sur scène" comme le raconte avec tant de mesure Jean-Marc Morandini sur son blog]. Bref, comm' de crise dans la Bieber Company, fans au bord du suicide collectif version Temple Solaire, scènes d'hystérie, crise de tachycardie chez Severine Ferrer ... je t'en passe et des meilleures, ouais c'est pas comme si on avait des vrais problèmes à régler quand même ...

Pour rassurer tout le monde, Justin Bieber [évacué sans délai dans un hôpital londonien ... c'est te dire si son péril est immense] a ensuite posté une photo de lui, destinée à rassurer ses fans proches de l'AVC avec crise cardiaque associée tellement "c'est trop pas possible de vivre des trucs aussi incroyables que ça" ...

Fesses bieber

Ah oui non ... Je m'emmèle dans mes archives sur Justin Bieber. Faut dire qu'il devient de plus en plus exhib le post-teenager, donc on a tous les moyens de s'y perdre ... Attends un peu ... Ah oui, ayé : je l'ai retrouvée la petite dernière ...

Justin Bieber à l'hôpital

"Oui et donc ?" vas-tu me dire, néophyte que tu te complais à être en ce lundi matin ? Ah la la ... à l'instar de ce que j'avais fait pour les sex-pics l'été dernier, je ne vois pas d'autre solution que de décortiquer cette photo qui mérite au moins que l'on s'y arrête tant tu n'imagines pas qu'elle fourmille d'informations capitales et jsuqu'alors restées secrètes s'agissant de la pop-star planétairement connues et dernièrement défaillante. 15 indices là sous ton nez, et toi qui ne voit rien ... Ah la la, comme dirait une candidate de Loft Story, si je m'écoutais, je me jetterais en l'air ! Heureusement que tu m'as ... parce que les quinze indices, les voila !

Justin Bieber à l'hôpital - Indices1 - Justin Bieber boit ... deux verres pour lui tout seul, ça devient un peu trop. Ou alors [hypothèse de sioux, mais hypothèse quand même], il n'était pas seul dans sa chambre et nous la joue "je te sers un verre, toi avec qui j'ai bien l'intention de faire un plan bareback" en truffant le verre en question d'un GHB surpuissant ... C'est une hypothèse ...

2 - Téléphone old-school qui ne trompe personne, Justin Bieber veut nous faire croire qu'il est au fin fond de la Roumanie [hypothèse renforcée par les murs de la chambre dans laquelle il se trouve ... et on parle des draps ?]

3 - Micro caméra au dessus du chanteur pour faire un plan cam intégral avec vue plongeante sur l'engin du chanteur, c'est scandaleux ! Pourquoi on ne nous a jamais dit que Bieber était sur les réseaux de drague à webcams ?

4 - Coiffure de dingue toujours en place, y a pas à dire : le plan de comm' de la Bieber company est rudement rigoureux. La touffe est bien brossée, à la limite de l'impeccable [pour Justin Bieber hein]. Et ça tient comment ça ? Devine ...

5 - Si ça c'est pas un casque de bombasse, mais qu'est ce que ça va être ???!!! Limite, il pourrait faire du marteau-piqueur avec qu'il n'entendrait rien ! Du marteau-piqueur ... tiens tiens ...

6 - Amis tatoueurs, Bieber est un el-dorado. Il a 19 balais et il est déjà stigmatisé de partout : sur le coté, à gauche, à droite, en bas ... Pfffiou, et si en plus il faut se lancer dans l'exegèse des signes tribaux ainsi affichés par la mega-star, on n'en a pas fini ma pauvre Josette !! On réservera au tatouage de son bras gauche le point suivant ...

7 - Un gros X ... Ah bah voila, les masques tombent et Bieber ne peut plus cacher son passé de porno-star fisteur avec le bras considéré. Les chercheurs du genre reconnaîtront là la marque évidente d'une appartenance à cette caste, ces aficionados dépravés lubriques et pervers marqués du fer rouge de leurs perversions [oh oh ... Christine Boutin a pris le contrôle de mon clavier deux petites secondes et voila ... C'est dingue ça !]

8 - En voila un indice troublant et qui fait se perdre en conjectures comme dirait Christophe Hondelate le sourcil baissé comme pour appuyer le suspense un peu artificiellement. C'est bien rouge tout ça ... Le coude rouge ... Non, il n'a pas pris un coup de rouge ... Il a le coude rouge ! Et pourquoi on a un coude rouge ? Hein ? Bah tiens ... on a un coude rouge quand on s'est beaucoup appuyé dessus. Et quand est-ce que l'on s'appuie sur ses coudes ? Oui oui, à l'école en effet quand on baille aux corneilles tandis que la prof est entrain de parler de trigonométrie mais sinon ... Bah oui ! En voila des manières !!! Et après, il s'étonne de tomber dans les vapes après avoir de telles folies de son corps [enfin de sa bouche qu'il fut bien contraint de maintenir dans l'axe en sollicitant à ce point son coude], j'te jure, cette jeunesse !!!!

9 - Un journal porno dans le creux des draps, rien que ça ! Bah bravo, c'est du propre !!! Et après, il va venir chouiner en nous disant que les draps et les pages collent ... C'est incroyable ...

10 - Alors bon ... tant qu'on y est, Bieber n'a même pas pris le soin de faire le ménage. Parce que bon, négligemment tu subodores qu'il s'agit là d'une télécommande de télévision [ladite télévision n'existant pas dans cette chambre ... hahahahaha ...]. Sauf que non, c'est le dernier profilage du gode vibrant que l'on trouve dans les meilleurs sex-shops de Floride [je ne te dirai pas qui m'en a parlé]. Donc là, c'est la luxure la plus totale : il laisse traîner son gode, son journal de boules ... il ne manque plus que le DVD "18 years old and so hot" et ça sera la totale ...

11 - Non mais franchement ... Même chez Aubade ils n'en font plus des comme ça ! C'est quoi ce coton si fin pour un slip ? Et après on s'étonne que Justin Bieber ne tienne pas le coup ? C'est juste un appel permanent à la luxure ce mec ... Une vraie chaudière. Au moins, il ne l'a pas pris taille basse, on peut se dire qu'on a échappé au pire !

12 - Main négligemment posée comme ça sur le bassin ... Ouais, n'empêche qu'elle est disposée comme si elle venait de tenir quelque chose, comme entre les doigts il y avait eu récemment quelque chose de turgescent de sorte que les doigts n'ont pas encore eu le temps de se rétracter et de reprendre une allure normale, comme s'ils étaient encore marqués par l'effort récent venant d'être accompli. Tous les indices comptent et là ... ils sont tous concordants !

13 - Juste quelques poils autour du nombril ? Non mais hé oh !!! Bieber s'épile : la preuve est évidente. Le fil de poils est finement travaillé, ça crève les yeux et tu peux donc en conclure que s'il le fait pour le chemin menant de son nombril à sa zone pubienne [mais pas trop mal quand même], il y a évidemment à envisager que ladite zone pubienne soit ratiboisée ... à l'américaine ! Ou alors, c'est à la canadienne ... [quelqu'un peut-il m'expliquer la différence ?]

14 - L'indice 13 est confirmé par l'indice 14 qui nous apprend que Justin Bieber se rase les dessous de bras dis donc ... Plus rien, pas la trace d'un petit poil à l'odeur virile ... Rien de rien ...

15 - Le drap ... Lecteur, regarde le drap !!! Oui non pas le motif, on voit bien que c'est un drap d'hôpital, fut-il un drap d'hôpital de sa gracieuse Majesté. Mais l'indice est ailleurs !! Tu sais, comme moi, que ce genre de drap est d'une finesse incroyable au point qu'une couverture en papier serait plus résistante et protectrice. Et donc ? Tu ne vois rien ? Bah siiiiii ! Il a la gaule ! Enfin bon, elle doit être à demi-molle là quand même ... ce qui explique aussi son petit sourire un peu embarrassé ... bah oui ! Tête typique du mec qui vient d'en mettre partout et qui veut faire comme s'il ne s'était rien passé ... Typique !

Tu te rends compte ? Cette photo n'avait l'air de rien et en réalité, elle regorge [profonde ?] d'informations toutes plus capitales les unes que les autres pour les fans, la presse people et les patrons de maisons de disques à l'imagination standardisée qui veulent s'inscrire dans le suivisme du phénomène Bieber. Et tout ça, grâce à qui ? Bah oui ... ton serviteur, définitivement reporter de l'extrême, est toujours là pour te donner la bonne information !

Tto, qui en fait dire des choses à une photo [avoue que tu es bluffé]