la premiere fois

C'est vrai, je suis un affectif et un garçon qui s'attache. UNE VIE DE TTO me permet même d'élargir le champ des possibles à mesure que des foules plus ou moins sentimentales se déchainent ici en faisant comme moi, donner leur avis sur mon avis que je donne sur tout et tous.

Donc, au gré des échanges, il arrive que je me rapproche un peu plus de certains et certaines ... au point que cela se confonde avec de l'amitié profonde. Ceux qui sont concernés se reconnaitront, point besoin de m'étendre davantage sur leur sujet, d'autres s'en sont occupés et s'en occupent déjà suffisamment. Mais parmi eux, il en est un qui, comme les autres, à une place à part : Steppen ou Madrox ou Primogène ou ... [mince, j'allais balancer le surnom par lequel je l'appelle et qui doit rester secret]. N'empêche qu'il a ce prénom sur-représenté autour de moi depuis plusieurs années au point que je m'interroge d'un complot du contre-espionnage chinois pour me faire craquer : je ne crois pas au hasard !

cinquieme_element_02_rubyPas green [non non, perso j'avoue ne jamais l'avoir entrevu dans une tenue improbable comme là, à droite], pas lent, pas terne ... voila un garçon que j'aime beaucoup parce qu'il a du relief, de l'esprit et c'est sans concession, ciselé comme il faut, pas de cadeau et hop ...

Je me souviens avoir commencé à parler de lui à Zolimari qui m'avait cassé d'un bloc en me disant "Mmmmm ... il est brun j'suis sur ..." Oui bon bah oui il est brun et alors ? Pffff ... Nous avons commencé à converser à l'occasion du fabuleux calendrier de l'avant des lecteurs où il a fait subir les pires épreuves à une pauvre Dora, exploratrice de situations improbables et que l'on ne peut souhaite à personne ! Et puis, on a échangé et comme deux comères [surtout lui d'ailleurs], de fil en aiguille, on a parlé de tout et de rien mais pas de rien du tout. Je me suis fait vanner à trop parler du PACS, on a parlé boulot [il se trouve que je connais bien son ancien travail et lui connaissait des trucs particuliers concernant la World Company] ... et puis nous avons partagé une soirée mé - mo - rable un soir d'aout 2010, on en rigole encore tellement cela a relevé de la science fiction à certains égards. Mais bon ...

Par la suite, il a été chargé de me faire maigrir mais comme cela relève de la mission impossible, j'ai décidé qu'on allait faire un team slim-rocket [faut que j'arrive à comprendre pourquoi j'ai souvent envie de le mêler à des trucs de Pokémons] ... Il m'a harcelé pour avoir la recette de la buche de Noël de ma Môman, je l'ai inondé de photos de sa future femme Loana ... bref, que de l'échange de haut vol ...
Il arrive que nous déjeunions ensemble et c'est toujours agréable même si lui comme moi avons le moral dans les chaussettes, lui à cause de son sitcom de nouveau boulot avec des personnges plus carricaturaux que dans "Le coeur a ses raisons", moi avec mes aventures professionnelles tout aussi cahotiques.

Et puis ... il y a deux semaines, je me suis dit que je te devais la vérité lecteur. Déjà, on m'a interrogé à son sujet par des voies détournées. Après le "ah ouais il est sympa" suivi du "il est même pas mal", j'ai rapidement conclu par "tu sais, il est marié" qui fut sanctionné par un "pffff, vous faites chier d'être tous en couple, moi il me reste que les cons et les moches". J'ai expliqué à Steppen l'intérêt qu'on lui avait porté alors qu'il m'expliquait n'être plus connu du tout et n'avoir plus la moindre notoriété [lui qui fit les grandes heures de nuits parisiennes pour des raisons sur lesquelles Régine le remercie de son retrait inopiné ... ce qui n'est pas cochon] ... Cette vieille technique à tout exagérer pour que je le rassure, c'est toujours pareil ... Ah les mecs narcissiques, je les connais comme si j'en étais un !

Or donc ... après cette discussion, on se cale pour se faire une petite soirée Eurovision, ce d'autant que je me suis aperçu que le mari de Steppen a les mêmes goûts musicaux que Zolimari [horreur absolue, ils vont discuter de chanteuses étrangères qui braillent comme si on leur arrachait un sein] ... et je ne tiens plus : je me dis qu'il est temps que je restitue à Steppen, Madrox et tutti quanti la notoriété qui lui revient ... mais pas forcément celle qu'il attend [tu me connais ... je suis un très vilain garçon] ce d'autant que je dois me venger : il avait essayé de faire croire que j'avais un skyblog !!!!
J'ai donc décidé de m'attaquer à ses sous-vêtements ! Parce que j'en ai une photo figure-toi ... Alors oui, tu vas encore me dire que j'abuse, que c'est du fake ou quoi d'autre ... Comme on dit au fin fond du Cantal, moi, je sais ce que je sais hi hi hi ... et même si cette photo ne vient pas de lui, c'est tellement évidentissime que ça lui correspond qu'on va s'arranger et dire que c'est pareil [pour la rigueur, tu t'adresseras à des journalistes ou à des blogueurs prétentieux soucieux de faire des livres et d'une notoriété qui m'indiffère].

Tah dah ...

 Boxer Steppen

Je suis "heureux" de te présenter donc le plus beau caleçon de Steppen, lequel n'est pas green, pas lent, pas terne ... mais le souci, c'est que quand je croise une green lantern, je pense à lui !!! Ca me permet de lui dire que je l'embrasse et son mari aussi !

Tto, Perez Hilton de la blogosphère