1ERE_FOISSi tu es observateur et que tu as les yeux qui trainent un peu partout, tu as vu fleurir dernièrement un nouveau macaron [qui ne sert à rien mais qui existe malgré tout ... oui, y a des choses comme ça, ça ne sert à rien et pourtant ça existe ... non, n'imagine pas que je parlais encore de Nadine Morano ou de Fadela Amara ... c'est trop facile ça même si c'est touché du bon sens].

Comme j'aime inter-agir avec mes lecteurs et qu'ils le savent bien, l'un d'eux m'a apostrophé par mail au cours de la semaine et m'a demandé la raison du pourquoi du comment de la survenance d'un tel macaron. Faut dire que la question se pose cruellement puisque je reconnais avoir expliqué pendant des années que je n'aimais pas les étiquettes [ça gratte et ça irrite, ... pas que dans les vêtements] et là ... paf, j'en colle une bien énorme [une sorte d'habitude chez moi, faut s'y faire ... mais avec un peu de salive, ça passe très bien].

Effectivement, depuis la rentrée ... sur la colonne de gauche, ton Tto préféré d'amour qu'il est même meilleur que la pomme du même nom que l'on trouve dans une fête foraine [si adulée par Eric Besson et Brice Hortefeux pour des raisons que tu comprends bien] a affiché ceci :

pedeblog_kek_logo2

Alors bon ... tu vas me dire que tu n'avais pas besoin de cela pour te douter de ce que je faisais de mon corps, que la profusion de bambous magiques ne laissait aucune ambiguité sur ton serviteur [encore que de tels jugements soient souvent trompeurs] et que donc cette vignette est finalement assez superfétatoire [tu as vu ? Je rajoute des mots compliqués qu'on ne me donne pas ! C'est pas la classe ça ?].

Si je ne disconviens pas de tels arguments, je voudrais répondre à mon lecteur en pleine interrogation et préciser aujourd'hui les raisons qui ont présidé à ce choix [étant porté à ta connaissance que ce macaron a été ajouté en toute dernière minute, d'où un questionnement intérieur assez important].

Tu n'ignores pas que j'ai participé au calendrier des pédéblogueurs [ainsi que j'ai eu l'occasion de te l'expliquer ici] ... Dès lors, compte tenu d'une participation si claire à une opération aussi dépourvue d'ambiguité, la volonté de ne se voir coller aucune étiquette devenait un peu vaine.

Mais ce n'est pas par ce prisme de l'outing qu'il faut envisager les choses, ni même apr une approche SYMPATRIQUE [qui n'a rien à voir avec la fête des iralndais]. Tu imagines bien que l'outing est un peu le cadet de mes soucis considérant que ce que je fais de ma vie ne regarde que moi et que je n'ai rien à démontrer à autrui en la matière. C'est précisément la raison pour laquelle je pense que tout se passe assez bien puisque c'est une non-question à titre personnel, d'où l'absence de prise que cela pourrait avoir pour quelqu'un qui choisirait de façon imprudente de venir me chercher mauvaise querelle sur un tel terrain. Que je sois pacsé, que je parle de Zolimari et que je t'offre sur un plateau d'argent tous les signes d'une vie normée d'un gay parisien banal ne doit évidemment pas te leurrer. En faisant cela tout en restant sincère, je donne l'impression de me dévoiler beaucoup alors qu'objectivement, pas tant que cela. Oui ... tu l'avais déjà compris : il y a là une diversion.

Puisqu'il ne faut pas me cataloguer dans les garçons revendicatifs, pourquoi donc alors ? Et bien ... parce que ce macaron est sympa et qu'il se retrouve aussi chez quelques uns dont j'aime la façon d'écrire, dont je partage la démarche s'agissant de livrer une part de mon quotidien. Ce macaron est finalement à prendre comme l'on envisage un autocollant dans une vitrine de boutique qui t'expliquerait qu'il y a là un Relais Colis ou un petit service en plus. Ici, ce n'est pas d'un service dont il s'agit, juste une tonalité et un supplément d'âme.

bambou_2010___21Oui ... dans l'absolu, rien n'y obligeait pour que je te serve jusqu'à plus soif des bambous magiques [tiens, tu en as gagné un pour aujourd'hui va ...] et des billets sur des sex-toys, que je me perde à longueur de lignes pour savoir si avaler du sperme est compatible avec le régime Dukan, que je n'en puisse plus de jouer avec les icones gay de la pop music ... C'est même d'autant plus certain que je fais cela depuis six saisons de la même façon [si si, relis bien ce que j'écrivais il y a quatre ans par exemple ... tu verras]. Ce maracon n'a donc rien de communautariste, il est purement indicatif. Je ne suis définitivement pas un militant de ce que je considère ne regarder que moi, et moi seul.

Tto, chez qui on trouve tout de même une certaine logique

mot_du_1

SYMPATRIQUE : Se dit d'espèces qui vivent dans une même zone sans s'hybrider