Docteur_LOVEJe découvre docteur Love. Grand professionnel. Et fichtrement pointu. A cent lieues du charlatanisme qu'on croiser ailleurs...

Je veux tenter une question, qui nécessitera vraisemblablement un rapprochement du doc Love et de son alter ego dans le domaine de la mode et des tendances (Tto doit bien pouvoir dégoter ça, sinon, je serais déçu).
Voilà : 

Peux tu nous entretenir de l'art et la manière de bien ranger ses outils?
D'un point de vue médical d'abord, mais aussi d'un point de vue purement esthétique...
Choix du calbute, port à gauche, droite, en haut, en bas, serré, pas trop, plutôt?
Et comment éviter les flottements inesthétique ? La question me turlupine énormément, encore plus à l'approche de l'été et de ce choix crucial : slip, boxer ou short de bain ?

Ne doutant pas de ta réponse tôt ou tard ...  Sinon, pas grave, te prend pas la tête : j'ai repéré un p'tit vendeur de dessous à qui j'irai volontiers demander quelques conseils.... A+

position_slipOuh la la, j'ai reçu cette question urgentissime et on m'a dit dans l'oreillette que ma dernière participation avait fait tellement d'effet qu'il convenait de répondre sans tarder aux interrogations du jeune homme que voila ... Aussi, procédons immédiatement à la réponse à cette question qui en compte néanmoins quatre en fait !!!

L'art et la manière de bien ranger ses outils ... comprendre ses généreux organes génitaux [quand on est un garçon, évidemment]. Dire que c'est un art serait un peu présomptueux mais il faut bien reconnaitre qu'il y a à dire sur le sujet. S'agissant du rangement d'un chibre, il conviendra de relativiser mon propos selon qu'il faut le ranger après un ébat d'une sauvagerie intense ou simplement après une douche tout ce qu'il y a de plus sage, voire ... une escale technique aux toilettes. En effet, le débat peut ne pas être le même selon que l'apendice est encore gorgé de sang donc présentant encore les signes d'une érection récente ou pas. Pour le reste, tout dépend des habitudes qui se prennent le plus souvent à l'adolescence. Certains garçons préfèrent porter d'un côté ou de l'autre. Certains rangent leur verge en haut, d'autres avec le gland qui pointe vers le bas ... Y a-t-il une règle ? A proprement parler, non. Tout dépend de la solution confortable que le sujet aura, de lui-même, trouvé au gré du temps. Evidemment, la seule règle à prendre en considération est bien celle de permettre une bonne irrigation de la verge et donc ne pas obstruer celle-ci. Pour le reste, c'est affaire purement subjective voire esthétique.

sous_vetementsPour ce qui est de l'esthétisme, les fabricants ont depuis quelques années trouvé là un marché fantastique et ils rivalisent d'ingénuosité pour proposer des modèles tantôt moulants ou aux textures particulières. Là aussi, tout dépend des individus et des activités prévues. On rappelle souvent qu'un caleçon est assez déconseillé pour ce qui concerne les activités sportives. On préfèrera un boxer ou un slip qui ont pour avantage de maintenir convenablement les testicules, évitant ainsi de leur faire subir les désagréments de ballotages pas forcément idéaux. De plus, les matières sont à choisir avec soin et il conviendra de privilégier celles qui n'ont pas pour conséquence de favoriser l'échauffement, très peu indiqué pour de pareilles zones. Mieux vaut les échauffer autrement ...

La clef est définitivement d'assurer le maintien de la verge et des testicules sans pour autant les comprimer au point de risquer l'asphyxie. Dans cette mesure, les ballotements inesthétiques de marchandises seront évités et le confort du sujet renforcé ce qui permettra de présenter les jolis attributs que voici dans les meilleures conditions de fraicheur pour les jeux auxquels leur propriétaire les destinera.

Et puis, cher lecteur du Tto qui en fait voir de toutes les couleurs avec ses articles ayant une propension à réveiller les entre-jambes en ce moment, n'oublie pas aussi qu'il convient de privilégier le sous-vêtement qui permettra à ton sexe énorme de se déployer à l'intérieur de ton pantalon. C'est précisément là que trop de compression pourrait être susceptible de causer quelques dommages. Ou alors ... il y a la solution de ne rien mettre comme me le glisse dans l'oreille l'affreux Tto ! Mais à ce conseil lubrique, je me dois de t'expliquer que cela ne protègera pas avec efficacité ton sexe de façon optimale contre tout ce qui traine dans l'air ... d'autant plus si tu es circoncis puisque le prépuce ne peut plus jouer son rôle de barrière. Evidemment, nous n'aborderons pas les strings, jockstraps et autres sous-vêtements masculins puisque je pense que cela n'était pas la question. Elle pourra probablement être abordée une autre fois à la faveur d'une nouvelle question plus précise à cet égard.

Enfin, puisque la question est posée du choix à faire en période estivale pour aller se baigner et gérer au mieux les parties génitales mâles, évidemment le short de bain est une solution idéale mais à relativiser avec les contraintes précédemment évoquées. Le boxer est adapté surtout avec les nouvelles matières tantôt moulantes ce qui aura pour effet d'exposer les délices d'une anatomie généreuse et très aérées grâce à la microfibre. Le slip de bain est recommandé dans les établissements publics du type piscine parce qu'il permet de s'assurer de l'hygiène du garçon ... ce qui m'a toujours laissé pensif quand on imagine qu'un slip de bain peut être porté très longtemps avant le bain. D'un point de vue mode, il semble que les boxers soient très prisés et un peu moins datés que les slips de bain. Là encore, il ne faut pas hésiter à bien choisir sa taille ... le choix d'une taille trop juste gonflera certes l'entre-jambes mais pourra potentiellement se révéler handicapante. Trop grand, il y a fort à parier pour que son maintien soit aléatoire ... ce qui est une forme d'approche audiacieuse.

J'espère que cette réponse aidéra un peu dans l'indécision, laquelle aura probablement été dissipée par le vendeur dont il est fait état.